Meryame Kitir, Ministre de la Coopération au développement, chargée des Grandes villes

Mes vacances seront très intimes, même si je suis seul. D’habitude, je n’ai pas le temps de cuisiner, mais je vais le faire maintenant. Je peux vraiment apprécier cela. Ensuite, je vais plonger dans le canapé avec un bon verre de vin et un livre. Les vacances sont avant tout un moment pour mettre de l’ordre et prendre du temps. Cette année, je ne pourrai pas et ne serai pas autorisé à partager ce temps avec d’autres comme je le ferais autrement. Ce n’est pas très agréable, bien sûr. Mais nous sommes tous dans le même bateau. Et ce n’est qu’ensemble que nous nous en sortirons. En respectant les règles et les mesures de sécurité. Plus nous faisons cela pendant cette période de fin d’année, plus vite nous pourrons retourner à une vie normale. Et en 2021, tout ira bien. Grâce au vaccin et grâce à cette solidarité. C’est cette certitude qui m’importe maintenant. Pour que l’année prochaine, à la fin de l’année, je puisse à nouveau cuisiner pour tous ceux que j’aime.